<
ecu

L'association Toussaint Domise de LOFFRE

ecu

Historique et Remerciements

Depuis dix ans un travail de mémoire sur la commune a été effectué .

Celui-ci n'aurait pas pu être réalisé sans la bonne volonté d'un grand nombre de personnes passionnées  par la transmission  des souvenirs de ce patrimoine culturel et qui ont participé activement à la collecte des photos, à la recherche des informations et à la réalisation de documents

Pour les exploiter et les partager,quelques personnes domiciliées à  LOFFRE ou ayant des racines loffriennes, passionnées par  les recherches sur l'histoire locale, ont décidé de fonder l'association.
La parution au  JO le 17 mai 2003 lui a donné un cadre légal.
 

Il a été décidé d'honorer le premier instituteur de la commune  Toussaint DOMISE en associant son nom à l' association d’histoire locale et de généalogie.

Je tiens à remercier chaleureusement tous ceux et celles qui ont participé à ce travail de mémoire, à l'organisation des manifestations et expositions , à la création de ce site , qui m'ont aidée et soutenue durant toutes ces années.
Grâce à leur collaboration et à l'outil informatique le partage de la mémoire des anciens et la transmission aux générations futures est assurée.
Maria BIANCO

Toussaint DOMISE

Il est né à LOFFRE le 16 octobre 1786.
La reconstitution de l'état civil a permis de retrouver ses ascendants originaires de LOFFRE à partir de 1732, année du mariage de Jean-Baptiste DOMISE d'Auberchicourt avec Marguerite Joseph MILLUY de Loffre.

De son union avec Rosalie LEROY, cultivatrice originaire de LEWARDE. sont nés quatre enfants dont le fils Amédée Lucien qui lui aussi sera instituteur.  

Il a obtenu le brevet de capacité du 3 ème degré le 26 septembre 1828.  Par une autorisation spéciale,délivrée par le Recteur de l’Académie de DOUAI en date du 12 décembre 1828, enregistrée le 26 décembre 1828, il lui a été accordé d’exercer les fonctions d’instituteur primaire dans la commune de LOFFRE.

Il a  mis sa maison à la disposition des enfants du village.

Il a enseigné dans le village pendant 32 ans.

En 1833,on dénombrait 60 enfants inscrits à l'école primaire. Leur assiduité variait surtout selon les besoins de main-d'oeuvre dans les fermes et des besoins d'argent des familles aux revenus modestes.

La scolarité n'était pas encore obligatoire mais face à l'augmentation de l'effectif, l'instituteur a sollicité, auprès de la municipalité,une nouvelle école mieux adaptée à l'exercice de son métier.

Il est décédé à LOFFRE le 18 janvier 1865.

Réalisations

Après avoir collecté de nombreux documents photographiques, plusieurs expositions ont pu être réalisées au cours des dernières années .
Des livrets destinés à perpétuer ce travail de mémoire ont été rédigés par Claude Blanchart et édités par nos soins.

Le 18/09/2008, dans le cadre de FESTI'COMMUNE, une sortie autour des sablières accompagnée par un conférencier a rencontré un vif succès.

Environ 125 marcheurs passionnés d'histoire locale, venus de la commune et des communes avoisinantes, ont participé  à ce parcours  préparé conjointement par les Randonneurs de LOFFRE  et l'association "Toussaint DOMISE " avec la collaboration de la Communauté de Communes "Coeur d' Ostrevent "et de la municipalité de LOFFRE.

 Philippe HEMEZ  nous a conté avec passion ce lieu chargé d'histoire .
Après avoir consulté régulièrement les archives départementales du Nord et les registres paroissiaux conservés en mairie de LEWARDE, Jacqueline MAJOWSKI et Maria BIANCO ont procédé à  la reconstitution de l'Etat-civil de notre commune.de 1620 à 1900. Les 5 tomes regroupant toutes les informations sont à la disposition du public en mairie. 

Depuis quelques années, mes amis «  rustigazzesi » et moi-même avons recueilli, documents et anciennes photos sur RUSTIGAZZO mon village natal.

Nous avons décidé de mettre  nos recherches à la disposition des personnes intéressées par l’histoire de ce petit village situé dans la région de PLAISANCE (PIACENZA) et  aussi de réaliser à l’intention des générations futures, un travail de mémoire sur  RUSTIGAZZO.

Ce site est  rédigé en version bilingue afin que les habitants de mon pays d’adoption puissent  aussi découvrir l'histoire de ce village .

http://www.rustigazzo.com

 

Haut de page

Retour accueil du site