ecu

Le Monument aux Morts de LOFFRE

ecu

Aussitôt après l’Armistice de 1918, de nombreuses associations patriotiques se développent dans toutes les communes, rendant hommage aux victimes de la guerre.


En 1920, sous le mandat du maire François FAUQUEUX, un monument est édifié à LOFFRE en souvenir de nos soldats morts pour la France durant la grande guerre.


Le monument est mis en évidence, adossé qu mur du cimetière. Deux cyprès sont plantés de chaque côté, une grille en fer forgé entoure l’ensemble.

Monument morts Loffre 1947

Le monument en 1947

Vers 1960, l’état général du monument devint critique. La municipalité décida d’effectuer une remise en état avec le retrait des deux cyprès, de la grille et du jardinet où se développent les herbes folles.

Ces nouveaux aménagements sont les bienvenus pour les Associations d’anciens combattants, de prisonniers et victimes des deux dernières guerres.

monument morts Loffre

Le monument en 2008

Les  enfants de LOFFRE morts  pour  la  patrie


La guerre 1914 - 1918 a fait beaucoup de victimes parmi la population de LOFFRE. 14 jeunes hommes sont morts au champ d’honneur durant les 4 ans de guerre. Leurs noms figurent sur le monument aux morts de la commune.

ANNEE 1914

DUBOIS Félix Désiré Constant
Né le 11 mars 1885 à Lille. Soldat au 201e régiment d’infanterie.
Mort pour la France le 30 octobre 1914,  à l’abri de réserve du bois de Miette (Aisne), tué au combat par l’ennemi.

MONCHECOURT Charles
Né le 22 mars 1883 à Guesnain, fils de Charles. Soldat au 147e régiment d’infanterie.
Mort pour la France le 19 décembre 1914 à Sainte Ménéhoulde (Marne), suite à ses blessures survenues au combat.

MONCHECOURT Désiré Jean Louis
Né le 10 avril 1889 à Masny, fils de Constantin et Marguerite Picquette. 
Marié à Loffre le 23 août 1913 avec Florence Blanchart. Soldat au 1er régiment d’infanterie.
Mort pour la France le 7 septembre 1914 à l’hôpital de la Flèche (Sarthe), suite à ses blessures survenues au combat.

POUTRAIN Désiré Célestin Joseph
Né le 17 janvier 1888 à Loffre fils de Jules et Silvanie Tatez.
Soldat au 65e bataillon de chasseurs à pied. Mort pour la France le 11 novembre 1914 à Hebuterne (Pas de Calais), tué au combat par l’ennemi.

SILVERT Edouard Jules Joseph
Né le 16 juillet 1892 à Loffre, fils de Ildephonse et Zélia Joyen.
Soldat au 29e régiment d’artillerie.
Mort pour la France le 17 décembre 1914 à la ferme de la Seigneurie près de Placardelle (Marne), suite à ses blessures survenues au combat.

WION Jules Auguste Joseph
Né le 22 mars 1888 à Sin le Noble, fils d’Augustin et Victoire Charlon.
Marié avec Marie Dubois. Soldat au 151e régiment d’infanterie. Mort pour la France le 24 octobre 1914 à Rosendael (Nord), suite à ses blessures survenues au combat.

ANNEE 1915

BRABANT Louis Joseph
Né le 14 juillet 1879 à Loffre, fils d’Oscar et de Maria Tatez.
Soldat au 243e régiment d’infanterie. Mort pour la France le 23 février 1915 dans le secteur 351 à Verdun (Meuse), tué au combat par l’ennemi.

ANNEE 1916

LEGRAND Constant Noël
Né le 27 août 1889 à Guesnain, fils de Constant, marié à Loffre le 25 juillet 1914 avec Laure TAILLEZ. 
Soldat au 25e bataillon de chasseurs à pied. Mort pour la France le 29 septembre 1916 suite à ses blessures survenues au champ de bataille de la Somme.
Inhumé dans la commune de Curlu (Pas de Calais).

LERICHE Marcel
Né le 15 février 1890 à Lewarde, fils de Jules.
Caporal au 19e bataillon de chasseurs à pied.
Mort pour la France le 25 juin 1916 dans le secteur de Vaulx-Chapitre, tué au combat par l’ennemi.

SILVERT Alfred François
Né le 22 décembre 1885 à Loffre, fils de Philippe et de Eléonore BRILLON. 
Sergent au 201e régiment d’infanterie.
Mort pour la France le 14 mars 1916 à l’hôpital militaire de Verdun (Meuse), suite à ses blessures survenues au combat.

ANNEE 1917

TAILLEZ Ernest Joseph
Né le 6 août 1893 à Loffre, fils d’Ernest et de Clémence MARCHAND
Soldat matelot à bord du Diderot.
Mort pour la France le 18 février 1917 à l’hôpital de l’Achilleron.

 ANNEE 1918

FLEURQUIN Charles Louis
Né le 11 septembre 1886 à Loffre, fils de Gilbert.
Soldat au 54e régiment d’artillerie.
Mort pour la France le 26 septembre 1918 devant Jonchery (Marne), tué au combat par l’ennemi.

MONCHECOURT Louis
Né le 19 octobre 1895 à Loffre, fils de Charles.
Soldat au 1er régiment de tirailleurs marocains.
Mort pour la France le 30 septembre 1918 à Venteloy (Marne), tué au combat par l’ennemi.

ANNEE 1919

MONCHECOURT Albert
Né le 13 août 1898 à Loffre, fils de Charles. 
Soldat au 1er régiment d’infanterie.
Mort pour la France le 14 août 1919 à l’hôpital militaire de Cambrai, suite à une maladie grave contracté durant son service.

LE NOUVEAU MONUMENT AUX MORTS

        Il a étté érigé sur la place POULET.

        Le 11 novembre 2012 YvesBRILLON, maire de LOFFRE, a inauguré le nouveau monument aux morts en présence du conseil municipal ,

        des anciens combattants et de l'harmonie.


Le jour de l'inauguration

inauguration
inauguration
monumenet cache

discours
nouveau


                               

                                              


             


Haut de page

Retour à l'accueil du site