ecu

Sortie Sablières autour de LOFFRE : l'église

ecu

sortie festicommune Loffre eglise
L'auditoire attentif

sortie festicommune Loffre

En 1848, le maire, Pierre Michel CARON souhaite doter le village d’une église.

A l’époque il n’y avait pas un vrai village sans son église.

En 1849, est érigée la chapelle SAINT ROCH (3 m x 2,80m)  grâce à une  souscription ou aux   dons recueillis dans le   village. Le coût initial prévu de 225,50F, le coût final fut de 351,62F.   

 A l’époque il n’y avait pas de culte dans la chapelle, celui-ci n’ a été accordé par l’archevêque de CAMBRAI qu’ en juillet 1856.
Le curé de MONTIGNY, désigné pour officier à LOFFRE, sera payé par la commune de LOFFRE (200F par an).

En 1857, le Conseil décide d’ un projet d’église.
Le financement est trouvé en mai 1859:

La réception définitive eût lieu le 2 juillet 1860, sans le clocher, car il n’était pas fini et la cloche trop lourde !....

Plus tard, en 1889, le maire Charles GRIMBERT,  fait rénover sur ses deniers, la toiture, et les vitraux. Celui  qui se trouve à droite de la nef lui est dédié en reconnaissance.

En 1896 : extension de l’église initiale et en juillet 1913 : érection en église  paroissiale, LOFFRE devient une paroisse.

Le village existe vraiment : il possède son église, sa mairie et son école.

 Le premier curé fut Henri DUTILLEUL de Douai ex vicaire de MONTIGNY en OSTREVENT de 1894 à 1919 puis de 1931 à 1947 soit durant 41 ans !…

 En 1922, la cloche  commandée à l’entreprise de fonderie Wauthy à DOUAI , baptisée « HENRIETTE EUGENIE » en mémoire d’Henri DUTILLEUL et de sa marraine Eugénie DUQUESNOY épouse de François  FAUQUEUX (qui fut maire de Loffre), fut hissée en haut du clocher de l’église SAINT ROCH.

A noter que la première cloche aurait été  confisquée par les prussiens afin de fabriquer des canons !...

 A l’intérieur de l’église se trouve donc le vitrail dédié à Maître GRIMBERT, ( avocat au barreau de Douai époux d’Eugénie FIEVET de MASNY, maire de LOFFRE de 1885 à 1895) en remerciement des  importantes donations effectuées  à la commune :

Après le  décès de son époux Madame GRIMBERT a continué à aider les pauvres de la commune.

 

A suivre .......... Station 4

Retour au sommaire