ecu

Sortie Sablières autour de LOFFRE : les marais

ecu

Le marais et les conflits …..MONTIGNY GUESNAIN LOFFRE ….

Nous ne sommes pas ici à proximité du « Marais de Loffre » qui se situe de l’autre  côté de la commune, vers Guesnain.
Les deux communes se le partageaient

En 1769  il est asséché.

En 1775  une partie est destinée aux affermages

En 1782  sont crées 19 portions adjugées en divers propriétaires : « à l’exclusion de tous étrangers à Loffre le 22 mai, rapporté le 28 mai , protestation de Lewarde . Nous remarquons que les actes de propriété sont rattachés à la Flandre-Hainaut.

En 1793 après la révolution, les lots sont redistribués par tirage au sort …              

Les grands et riches d’abord, les petits ensuite….

Il en est agit  là de l’ensemble des terrains de culture de la commune dit « Le Marais ».

En 1782 , la population est informée d’une adjudication de 19 portions :

Ces actes législatifs sont  attachés, à la FLANDRE et  au HAINAUT !..

Le 16 octobre  1793 ou le 16 vendémiaire, le Maire, Pierre Michel CARON de LOFFRE  redistribue le « Marais de Loffre » aux habitants de la commune…..

« EST HABITANT, TOUT CITOYEN FRANÇAIS DOMICILIE A LOFFRE DEPUIS UN AN AU MOINS LA PROMULGATION DE  LA LOI DU 14 AOUT 1792 ».

Cette histoire du Marais nous évoque de très nombreux procès qui ont concerné les habitants de Loffre et aussi leur  pertinence et leur courage . 

Les gens de LOFFRE étaient courageux, défricheurs et exploitants.

Ils voyaient d’un mauvais œil les habitants de MONTIGNY, GUESNAIN, LEWARDE. Ceux-ci faisaient paître leur bétail un peu plus loin que permis afin de profiter de l’excellent herbage des marais !....

De même à LOFFRE, on défrichait parfois un peu trop loin ….

Cette tranche d’histoire des loffriens révèle que ceux-ci étaient connus comme de grands travailleurs et que, de plus, ils avaient compris l’intérêt du défrichement , de l’assèchement et du partage des terres….comme gage d’un enrichissement collectif d’où la convoitise de voisins moins favorisés et moins courageux.

 à suivre......... station 11

Retour au sommaire